KMK 2017


SUIVONS LES MAS A PO EN 2017

QUELQUES UNES DES RÉALISATIONS DES 09 WEEKEND (1ER JANVIER AU 1ER ¨MARS)

Comme les années précédentes nous allons faire de notre mieux pour suivre les évènements et partager les avancées..

Nos six derniers jours de MAS A PO 2017

Après le weekend KONPLO initié par le groupe MAS KA KLÉ, dès vendredi a commencé la dernière ligne droite du carnaval 2017. Cela, jusqu’au départ du sieur VAVAL, mercredi 1er mars.

Durant ces quelques jours tout a été mis à rude épreuve, et en premier lieu le mental et le physique de chacun des MAS. Il a fallu se mettre à l’ouvrage, combiner plusieurs arts pour se transformer en l’être, voire l’objet convenu par le groupe.

Il s’est agi pour chacun de s’organiser pour passer les épreuves de visite de la tenue et plus globalement la revue des effectifs depuis vendredi et cela durant les cinq jours suivants.

Quelques-uns n’ont pas pu tenir la cadence à cause, d’un orteil, de crampes et autres. Alors tristes, penauds ils ont raté au moins une fois l’occasion de participer à la fête et faire le spectacle.

Mais dans l’ensemble, la majorité a suivi le rythme. Elles, ils, avoté, kon matrité, ils se sont dépassés. Certains sont étonnés de leur résultats, ils n’en reviennent pas. Comme Jény : «   j’ai créé mes tenues, je ne peux compter les heures que j’ai passée. la famille, les voisins se sont pris au jeu… ». Ici et là de véritables kou de men se sont installés. Et le plaisir s’est prolongé dans la rue en voyant et affirmant voilà le MAS que l’on a co-construit.

Durant toutes ces journées nous avons scruté le ciel, voyant courir les nuages craignant que la fête soit perturbée par la pluie. Une petite apparition par si, par là et même de gros grains par endroits. on ti fifinn , on dot ti fifinn a lapli, mais rien de gênant. Au final tous les temps se sont entendus pour que les MAS et les carnavaliers s’expriment et fassent vivre et vibrer la Guadeloupe autrement.

Une rapide supervision de ces journées.

Vendredi

Une quinzaine de groupes a participé au déboulé à Morne à l’eau à l’initiative de MAS BOKO KA et ses partenaires. Un parcours empruntant la route départementale du terrain de football de Lasserre au centre bourg. Des spectateurs tout au long du parcours et une foule immense, malgré l’heure tardive aux alentours de minuit tout autour de la place Gerty ARCHIMÈDE.

IMG_0182
IMG_0192
IMG_0193
IMG_0204
IMG_0210
IMG_0211
IMG_0215
IMG_0217
IMG_0221
IMG_0225
IMG_0228
IMG_0235
IMG_0237
IMG_0244
IMG_0246
IMG_0249
IMG_0251
IMG_0252
IMG_0253
IMG_0254
IMG_0255
IMG_0256
IMG_0258
IMG_0259

Samedi

  • Samedi matin, à Ste Rose et à PAP, les mas « kongo karayb » ont rassemblé leurs publics. Les deux sites ont rassemblé plus de 6 000 personnes et un public au moins trois fois plus important.

Le thème peut aussi se lire : « encore plus poche de notre nature et de notre environnement ».

-Dans l’après-midi, les ti mas ont fait leurs shows. Comme les grands, sous le regard de leurs parents et proches ils ont, dans leurs habits de circonstances assuré toutes les fonctions qui font les mas : fouettards, musiciens, danseurs, chanteurs… Nous avons vu des enfants, heureux et qui promettent…

Les images qui vont suivre témoignent de la qualité de l’événement MAS MATIN à PAP.

Dimanche

C’est le grand jour du carnaval à PAP. La quasi-totalité des organisations qui gravitent autour du carnaval, chaque année y participent. 2017 a confirmé…

Les MAS A PO aux alentours de 19h sont entrés dans le circuit principal. Il y avait une bonne vingtaine de groupes, plus de 6 000 participants, avec une bonne communication entre les acteurs et les spectateurs. À minuit, il y avait encore des groupes dans les rues.

IMG_0262
IMG_0266
IMG_0268
IMG_0275
IMG_0276
IMG_0279
IMG_0282
IMG_0285
IMG_0289
IMG_0290
IMG_0292
IMG_0293
IMG_0296
IMG_0298
IMG_0299
IMG_0301
IMG_0304
IMG_0305
IMG_0306
IMG_0309
IMG_0314
IMG_0315
IMG_0318
IMG_0322
IMG_0323
IMG_0324
IMG_0327
IMG_0329
IMG_0332
IMG_0334
IMG_0339
IMG_0344
IMG_0345
IMG_0346
IMG_0351
IMG_0356
IMG_0358
IMG_0361
IMG_0005
IMG_0011
IMG_0012
IMG_0016
IMG_0023
IMG_0024
IMG_0026
IMG_0030
IMG_0033
IMG_0039
IMG_0044
IMG_0046
IMG_0049
IMG_0051
IMG_0057
IMG_0061
IMG_0070
IMG_0075
IMG_0077
IMG_0078
IMG_0079
IMG_0086
IMG_0088
IMG_0089
IMG_0095
IMG_0100
IMG_0103
IMG_0362
IMG_0368
IMG_0370
IMG_0372
IMG_0376

Lundi

-Vers 10h, les mariés, leurs convives, invités et mal palan ont pris place dans la salle du mariage burlesque, au centre culturel Rémi NAINSOUTA. Rony THEOPHILE a conduit avec brio la cérémonie et le couple s’est constitué et  a poursuivi sa présentation au public dans les rues de la ville.

-Le soir, après 21 h MAS lannuit pati. Les premiers groupes sont rentrés à partir de minuit.

Mardi

-Le matin, dans la région pointoise au moins trois groupes ont répondu au traditionnel vidé an pijama.

-Dès le début de l’après-midi, la ville avait déjà pris son habit carnaval et divers carnavaliers. A 17h, toujours à PAP, les premiers groupes ont fait leur apparition. Les thèmes sont variés entre tradition et modernité, entre problématiques proches et lointaines.

Un jury a été installé à la rue Hincellin, devant l’église sacré cœur et à proximité du BIK des MAS A PO à l’assainissement

Est-ce le retour du mardi gras à PAP ?

IMG_0005
IMG_0011
IMG_0012
IMG_0016
IMG_0023
IMG_0024
IMG_0026
IMG_0030
IMG_0033
IMG_0039
IMG_0044
IMG_0046
IMG_0049
IMG_0051
IMG_0057
IMG_0061
IMG_0070
IMG_0075
IMG_0077
IMG_0078
IMG_0079
IMG_0086
IMG_0088
IMG_0089
IMG_0095
IMG_0100
IMG_0103

Mercredi

Il était un peu plus de 18h30 quand les premiers groupes ont fait leur apparition dans les rues de PAP. Acteurs et spectateurs sont en nombre moins importants.

Demain, plus aucun fouet ne sera entendu. Les corps fatigués tenteront de se remettre et les regards seront déjà tournés vers l’an prochain…

Merci aux MAS DE 2017…

IMG_0111
IMG_0115
IMG_0117
IMG_0120
IMG_0123
IMG_0129
IMG_0130
IMG_0131
IMG_0140
IMG_0141
IMG_0142
IMG_0150

Invitations

-Préparation du bilan de la saison dans les groupes

-Samedi 18 mars, de 8h30 à 12h, au CRA des Abymes, réunion du CA élargi sur le thème du bilan consolidé de la saison MAS

-Jeudi 23 mars, mi-carême

-Bokantaj 2017

-Samedi 22 avril, 8h30 à 12h, sur le site de DUVAL, à petit canal : sitiasyon sosial a peyi-la an 1960-1967

-Dimanche 30, journée d’échanges de 09h à17h, au local de Oüaliapa à goyave

Wityèm dimanch MAS, an zafè an nou…

Ce troisième week-end de février a commencé très tôt, le mardi 14, avec l’édition 2017 de l’espace Konplo de MAS KA KLÉ an savann a Tico, au raizet.

C’est l’occasion pour nous de jeter un coup d’œil rapide sur les cinq jours d’activités du 14 au 18, qui correspondent à un état d’esprit ou positionnement au moins socio-économique et des avancées culturelles du groupe.

Le thème :« Jénès Gwadloup Doubout Pikan! », le parrain DALY, les invités d’honneur des cubains, artistes, artisans, musiciens, les participants moun é mouvman kiltirel. Les artistes, les artisans, les groupes, le public ont répondu. C’était la fête au Raizet.

Vendredi 17

Une douzaine de groupes a participé au traditionnel déboulé Lannwit de groupe MAS KA KLE suivant un parcours relativement intéressant : Raizet, Grand-Camp, Miquel, Vieux-Bourg Abymes, Terrain Capou.

IMG_0001
IMG_0002
IMG_0004
IMG_0007
IMG_0009
IMG_0010
IMG_0014
IMG_0015
IMG_0018
IMG_0019
IMG_0023
IMG_0026
IMG_0027
IMG_0032
IMG_0038
IMG_0041
IMG_0054
IMG_0055
IMG_0058
IMG_0059
IMG_0064
IMG_0066
IMG_0071
IMG_0072
IMG_0076
IMG_0077
IMG_0078
IMG_0080
IMG_0084
IMG_0085
IMG_0086
IMG_0090
IMG_0092
IMG_0093

Samedi après-midi, les enfants du point ? étaient dans les rues de PAP. Fiers, alertes ils semblaient dire, nou ja paré, nou préssé, la relève est assurée.

Dimanche 19 février, le dernier avant les grandes manœuvres. Tous les groupes étaient de sortie, ils ont couvert l’archipel et à PAP, le nombre de MAS avait sensiblement augmenté. Et nous avons rencontré quelques vacanciers de la diaspora venus recharger leurs batteries.

Contacts, échanges, projets vont bon train. Ni mas MAS é kilti déyé….

IMG_0104
IMG_0105
IMG_0100
IMG_0099
IMG_0097
IMG_0093
IMG_0091
IMG_0087
IMG_0085
IMG_0083
IMG_0082
IMG_0080
IMG_0075
IMG_0073
IMG_0072
IMG_0071
IMG_0065
IMG_0064
IMG_0062_1
IMG_0061_1
IMG_0056
IMG_0053
IMG_0052
IMG_0051
IMG_0049
IMG_0046
IMG_0042
IMG_0039
IMG_0037
IMG_0034
IMG_0023
IMG_0019
IMG_0018
IMG_0017
IMG_0014
IMG_0009
IMG_0004
DSCN6282
DSCN6279

Les jours gras

Cette semaine, les ateliers vont encore fonctionner pour tout au moins les dernières retouches.

Six journées d’activités :

Vendredi soir : Morne à l’eau,

Samedi matin : kongo karayb à PAP et Ste Rose,

Samedi après-midi : Mas a ti mouns à PAP, Samedi soir les bals,

Dimanche : Tout moun lapwent, dans les communes et dans le nord grande terre

Lundi : Mas lannuit, à PAP

Mardi gras : A PAP

Mercredi : Toupatou VAVAL ka pati

WEEKEND DU 10 FEV

Week-end du doubout pou on gran vidé Zabim.

Un week-end attendu et qui fait partie des grands rendez- vous annuels de notre carnaval n’a pas failli à la tradition de la rencontre des acteurs et des spectateurs.

Vendredi, du coté de Morne-à –l’Eau, avec Mas BOKO KA, la soirée a été réservée aux échanges. Aux Abymes, au moins deux lewoz ont rassemblé des centaines de participants. A Chazeau, à l’initiative du groupement KAZAKK le public avait rendez-vous avec Anzala et les Moyolè du Moule, pratiquant la danse du bâton, nous ont fait vivre une dimension de nos traditions avec quelques ingrédients nouveaux.

Samedi, le point ? nous a fait revivre et partager, avec le concours de spécialistes et d’acteurs, MAI 67.

Dimanche :

Tôt dans la matinée les installations font leur apparition, chacun y va de sa spécificité à préparer son stand qui sera dans quelques heures et jusqu’à tard dans la nuit pris par les acheteurs spectateurs.

Les Abymes, territoire prisé des mas A PO :

  • Confirmant la place importante qui est réservée à la vie associative et aux cultures populaires
  • Rappelant des modes d’habiter différents dans la ville et sa périphérie
  • Soutenant la place et la fonction des MAS A PO sur ce territoire complexe
  • Habitué aux animations spécifiques des MAS A PO

Ce dimanche 12 février, le seul de la saison mas où les groupes A PO n’ont pas tourné sur PAP à parti de 17h. Ils n’étaient pas moins de 12, certains venant de loin.

De l’ambiance, de l’animation, quelques groupes ont parcouru plus de 10 Km.

Rien à envier aux jours gras, le dimanche gras à PAP et le mardi gras à B/T.

DSCN6053
DSCN6059
DSCN6062
DSCN6063
DSCN6067
DSCN6069
DSCN6070
DSCN6078
DSCN6082
IMG_0004
IMG_0005
IMG_0009
IMG_0010
IMG_0023
IMG_0028
IMG_0029
IMG_0035
IMG_0037
IMG_0038
IMG_0040
IMG_0053
IMG_0057
IMG_0058
IMG_0060
IMG_0068
IMG_0070
IMG_0074
IMG_0076
IMG_0077
IMG_0078
IMG_0080
IMG_0082

Rendez-vous :

Wikenn kilrirel a MAS KA KLÉ du 14 au 18 février

« JÉNES GWADLOUP DOUBOUT PIKAN »

Depuis plusieurs années en droite ligne de l’esprit savann, le groupe du « terrain Capou », le groupe du raizet développe la thématique des journées culturelles. Les sujets concernent notre socio économie, rapprochement du guadeloupéen avec son environnement.

D’autres rencontres, échanges sont programmés avec tout au moins les groupes RESTAN LA et TI KANNO au gosier.

1er week-end de février

Entre Bouillante, le Moule, Pointe-à-Pitre les activités de carnaval n’ont pas manqué.

On constate ici et là de l’entrain, du mouvement, de la création, de la musique.

Depuis le 1er janvier, au fil des semaines la marmite carnaval monte.

Samedi, à fond Richier à Baie-Mahault, la soirée a été animée avec le BGS du groupe Inité MAS. Le public avait fait le déplacement pour un long moment de convivialité.

Dimanche, à PAP, la pluie a fait de brèves apparitions. Ce qui a fait craindre pour le spectacle. Mais, non, la pluie a laissé faire, les acteurs de la rue ont produit leurs spectacles. Ils se sont exprimés, chanté, fait sonner leurs instruments jusqu’à tard dans la nuit.

Les rues ont semblé avoir été mieux préparées, le circuit organisé pour laisser débouler des milliers de mas répartis dans plus d’une quinzaine de groupes.

Nous avons prêté l’oreille aux propos de spectateurs :

Les Mas a po ont beaucoup évolué. Ils sont nombreux. Ils sont organisés. Qu’ils soient kongo, arbres, arbustes, feuilles de bananiers, travailleurs, coupeurs de canne, ils sont présents et représentatifs. Un beau spectacle.

Voir au cœur de la rue Frébault ces trois drapeaux du Point ?, de mangrov la et de Mas ka klé baignés dans une mer de couleurs accompagnés de discours poignants sur une dimension de notre réalité et de sons du pays, cela a été presque émouvant, mais a coup sur particulier et significatif.

IMG_0204
IMG_0205
IMG_0209
IMG_0211
IMG_0215
IMG_0220
IMG_0227
IMG_0230
IMG_0234
IMG_0240
IMG_0242
IMG_0243
IMG_0249
IMG_0257
IMG_0259
IMG_0261
IMG_0266
IMG_0267
IMG_0271
IMG_0273
IMG_0277
IMG_0279
IMG_0292
IMG_0300
IMG_0304
IMG_0306
IMG_0310
IMG_0314
IMG_0316
IMG_0317
IMG_0318
IMG_0322
IMG_0324
IMG_0325

WEEK END DU 27-29 JANVIER

Vendredi

Un peu plus d’une dizaine de groupes a rejoint Ti kanno et restan la, les mas a po, du gosier dans le cadre du week-end Goziéval. Un moment et un espace réussis, qui fait désormais parti des grands rendez-vous de notre carnaval.

Samedi

La grande galette qui s’approprie progressivement les valeurs du tourisme a revêtu ses habits d’accueil, d’animation et de participation en offrant l’édition 2017 du carnaval MI MAS. Le public, dont en priorité les visiteurs ont retenu un message valorisant les valeurs, la production locale, la richesse de l’environnement marie-galantais. Une approche culturelle et artistique.

Ce samedi, pratiquement toutes les tendances du carnaval de Guadeloupe ont traversé la commune de Grand bourg, depuis tôt dans la matinée jusqu’aux premières lueurs du lendemain.

Mas matin an neg gwo siwo.

DSCN6039
DSCN6040
IMG_0004
IMG_0006
IMG_0008
IMG_0012
IMG_0017
IMG_0018
IMG_0022
IMG_0024
IMG_0028
IMG_0030
IMG_0036
IMG_0039
IMG_0040
IMG_0041
IMG_0046
IMG_0053
IMG_0057
IMG_0060
IMG_0065
IMG_0067
IMG_0072
IMG_0073
IMG_0074
IMG_0076
IMG_0080
IMG_0089

Dimanche

Les MAS se sont exprimés dans différentes villes et communes.

A Port louis Mas Boko KA, Mouvman Kiltirel Boula, Kongout, sous le thème mas a kongo ont échangé avec la population dans la matinée, puis, dans l’après midi se sont retrouvés sur la place de souffleur.

-A PAP, il y avait davantage de personnes sur les points sécurisés. Une volonté partagée des autorités, des responsables pour une expression encore plus libre des artistes de rues.

L’engagement de Nasyon a Neg Mawon sur le thème du 50ème anniversaire des évènements de mai 1967 n’a pas échappé aux milliers de personnes, acteurs et spectateurs, de ce 5ème week-end de carnaval.

IMG_0096
IMG_0099
IMG_0103
IMG_0106
IMG_0110
IMG_0114
IMG_0116
IMG_0122
IMG_0124
IMG_0134
IMG_0147
IMG_0151
IMG_0153
IMG_0155
IMG_0157
IMG_0161
IMG_0165
IMG_0172
IMG_0177
IMG_0184
IMG_0186
IMG_0187
IMG_0191
IMG_0197
IMG_0198
IMG_0199

WEEK END DU 20 JANVIER

VENDREDI 20

An BIK a MAS A WOBÈ, Mme Hélène MIGEREL a partagé son approche du traumatisme psychologique des évènements de Mai 67. Alex AUCAGOS et Jacques NÉPOTEL ont raconté leurs vécus d’adolescents les 24, 25, 26 mai 67.

Le public attentionné a été plongé dans les évènements et leurs conséquences. La mise en scène rappelant quelques situations autour du 24 mai, orchestrée par Jean-Claude ADONIS a complété le tableau. L’ensemble a bien plu.

An Bik la, une autre dimension du MAS, qui précise, explique, donne du sens à nos mouvements culturels

IMG_0005
IMG_0010
IMG_0013
IMG_0015

SAMEDI 21

Le nord-Basse-Terre, et plus précisément la commune de Sainte-Rose, dès 19h, a été animée Par un nombreux public sur le parcours emprunté par un peu plus d’une dizaine de groupes à PO.

Vers 23 heures, les premiers groupes ont terminé leurs prestations, après une prestation dans le centre bourg, ils ont regagné le point de ravitaillement.

Une bonne communion des groupes et du public, une animation de qualité.

IMG_0020
IMG_0022
IMG_0023
IMG_0028
IMG_0031
IMG_0032
IMG_0037
IMG_0041
IMG_0043
IMG_0047
IMG_0053
IMG_0060
IMG_0065
IMG_0070
IMG_0074
IMG_0088
IMG_0090 (1)
IMG_0091
IMG_0101
IMG_0102
IMG_0107 (1)
IMG_0108
IMG_0111
IMG_0115

DIMANCHE 22

Pour le nord grande-Terre, le matin, quelques groupes s’étaient donnés rendez-vous au Moule. Comme pour répondre à l’offre de leur environnement, après le déboulé la plage avec son offre d’activités.

Les habitués du matin, eux aussi ont produits leurs exercices.

Dans l’’après-midi,

Avec le coucher du soleil, dans les principales entrées de PAPA, une quinzaine de groupes a commencé à sonner. D’autres groupes de cultures différentes se sont joints et ont animé la ville.

Du spectacle, un début d’organisation, mais après 21heures, avec l’arrivée des spectateurs de la nuit (après 19h) et ceux en provenance notamment de Sainte-Rose, la circulation est devenue plus difficile et la tension est montée d’un cran.

Les conditions doivent-être réunies pour garder le cap.

MWEN, NOU, NOU ANSANM

Nous devons tous jouer le jeu….

IMG_0119
IMG_0122
IMG_0124
IMG_0127
IMG_0137
IMG_0139
IMG_0145
IMG_0149
IMG_0152
IMG_0156
IMG_0161
IMG_0163
IMG_0168
IMG_0169
IMG_0172
IMG_0177
IMG_0178
IMG_0189
IMG_0192
IMG_0196
IMG_0201

WEEKEND DU 12 AU 15 JANVIER

D’un côté les préparatifs (les réunions, les ateliers …) bousculent les journées et notamment des pièces de bon nombre de maisons sont transformées en ateliers de travaux manuels et d’artistes. Quelques découvrent, d’autres se perfectionnement dans le maniement des outils et la transformation d’objets, de matériaux, la riche production de notre environnement.

IMG_0021
IMG_0025
IMG_0029
IMG_0030
IMG_0038

Mardi 10

Rencontre avec la police municipale de PAP.

Le 14 novembre 2016, nous avons adressé un courrier 0 la ville des Abymes, de PAP et à Cap Excellence, avec pour objet demandes d’arrêtés 2017 pour utilisation du domaine public, dont PAP en carnaval.

Nous avons été invités à un réunion pour circonscrire la demande ce mardi10. Ont participé à cette réunion Monsieur le sous-préfet, le commissaire de la police national, l’élu délégué à la sécurité   de la ville de PAP, le responsable-adjoint de la police municipale de PAP et deux de ses collaborateurs et une délégation du KMK

Une bonne séance de travail avec pour objectif : partenaires pour un carnaval 0 incident. Un certain nombre de points ont été actés dont un prochaine réunion le Jeudi 13 janvier à 15h.

Mais celle ci a été reportée. Nus attendons.

Jeudi 12

Réunion élargie du CA pour faire le point et préparer la communication avec les médias, le lendemain.

Vendredi 13

À 19h15, le KMK a ouvert sa communication avec la presse locale sur le thème NOU, VOU, NOU AN LARI LA. La rencontre a eu lieu au siège du groupe MAS A WOBÈ, au Carénage.

Accueil du groupe NOU PA SAV de la Martinique, hôte de Chenn’la. Annonçant quatre jours d’activités culturelles dans ce quartier de Bergevin à PAP. La presse a répondu, pour une bonne heure d’échanges.

Samedi 14

Léwoz a CHENN’LA, bien en correspondance avec le moment a débuté, malgré un temps pluvieux par intermittence, par un message bèlè diffusé par les invités NOU PA SAV. Le groupe a la particularité avec, Léandre, son chanteur principal, danseur en simultané. C’est aussi un artiste qui pratique d’autres arts.

Le milieu tanbou et léwoz était au rendez-vous au côté du parrain du weekend culturel Eric COSAQUE.

Dimanche 15

3em prestation de rues.

Le fruit des réflexions et du travail de mains d’experts étaient aux rendez-vous dans divers points du pays. Des tenues nouvelles et d’autres anciennes se sont côtoyées

Le principal, les mas ont rencontré leur public. Ce dernier  a montré sa joie, il a  répondu par  ses gestes et ses applaudissements.

Oûaliapa, à goyave a participé au défilé du carnaval organisé dans la commune

IMG_0002
IMG_0016
IMG_0020
IMG_0033
IMG_0035
IMG_0037
IMG_0040
IMG_0050
IMG_0056
IMG_0065
IMG_0068
IMG_0077
IMG_0085
IMG_0088
IMG_0094
IMG_0097
IMG_0106
IMG_0108
IMG_0110
IMG_0113
IMG_0122
IMG_0126
IMG_0127
IMG_0144
IMG_0147
IMG_0154
IMG_0157
IMG_0162
IMG_0167
IMG_0171

Les groupes de Basse-Terre

Dimanche 01 janvier

Pour 09 semaines, Mas 2017, pati…

Tôt, très tôt, ici et là, notamment à Pointe-à-Pitre et à Sainte Rose des rituels du « ben démaré » ont marqué le passage entre à 2017.

Ils n’étaient pas très nombreux à pratiquer dans les groupes MAS. Pour autant il ne faut pas penser que les six, voire les douze premières heures de l’année nouvelle se vivent comme les jours à venir

Ce premier jour qui a été aussi le premier dimanche de l’année, des centaines, voire des milliers de personnes se sont prêtées vœux et aux meilleurs, pour la santé, les projets, les activités…

Dans l’après-midi, tous les groupes n’étaient pas au rendez-vous, seulement 08 à Pointe-à-Pitre. De l’habituel, du traditionnel, une certaine continuité comme pour rappeler quelques fondamentaux.

img_0014
img_0015
img_0017
img_0034
img_0040
img_0042
img_0044
img_0052
img_0053
img_0056
img_0060

Week-end du 06 au 08 janvier

Après la parution du journal KMK 2017,intitulé MÉMWA, le lundi 02 et la réunion des responsable de la sécurité des groupes membres du KMK, intervenants en priorité dans la région pointoise, le jeudi 05, le week end a été animé en divers points du pays.. Il Y eu aussi d’autres événements.

Vendredi 06 MAS A PO o’KANNAL

3ème édition

Le territoire canalien et plus précisément le parcours proposé est un bon espace.  Il permet : -Aux MAS de s’exprimer sur un terrain vallonné, un peu difficile selon les dires de quelques uns. Les 8 groupes présents, après un départ un peu tardif ont pu débouler à leurs rythmes.

-Aux spectateurs de vivre, voire de suivre en se déplaçant sur plusieurs postes d’observation les évolutions et les expressions des acteurs de la rue.

Samedi 07

Les moun a mas ont pu se partager au moins trois situations :

-Le festival scénique des groupes A PO, à Port louis, avec une dizaine de groupes, une formule qui est appelée à se développe.

-Dékatman a Voukoum, dans les jardins de l’archipel à Basse-Terre, une soirée consacrée aux fondamentaux des MAS A PO, à notre histoire de guadeloupéen, l’histoire du lieu et notre parcours MAS. Le groupe a encore monté sa capacité à occuper un espace et exprimer sa science et sa culture.

-Vaquer à leurs occupations individuelles et ou collectives, dont les préparatifs MAS

img_0167
img_0170
img_0175
img_0178
img_0183
img_0186
img_0190
img_0194
img_0197
img_0202
img_0203
img_0209
img_0210
img_0211
img_0215
img_0217
img_0221
img_0232
img_0233
img_0234
img_0237
img_0244
img_0245
img_0249
img_0252
img_0253

Dimanche

Les MAS A PO, ont animé leur environnement. Portant des réponses à certaines interrogations et de l’animation dans plusieurs communes de l’archipel.

PAP a connu une animation partagée entre les caisses claires, les mass et les MAS A PO.

Dés 17h les groupes ont commencé à se faire voir. Le public assez timide à ce moment, a grossi au fil des heures jusqu’à atteindre l’amplitude des grands jours.

Les groupes sont déjà assez « gros », arguant de prochains rendez-vous « chargés ».

Ici et là les spectateurs apprécient des objets traditionnels qui sont passés entre les doigts experts. Dans un autrement, ils font le  spectacle.

Des observations vont encore nourrir notre positionnement sur l’organisation, la responsabilité, la sécurité

MEMWA KMK 2017

icone-kmk-2017